Лот 709:
800 1 200

MATSUKATA (KŌJIRŌ). 1866-1950. A typed letter with P.S. manuscript and signature by Matsukata Kōjirō. MATSUKATA (KŌJIRŌ). 1866-1950, et autour. Ensemble de 2 pièces -dont une signée.

A handwritten invoice, printed header from the Durand Ruel Gallery in New York, «Paris, October 27, 1921», regarding the purchase of 13 works of art. 1919, 1921, concernant sa collection d’art. Une lettre dactylographiée signée par Matsukata Kōjirō lui-même avec P.S. manuscrit,“Kobe, Nov. 1st, 1919”, sur papier en-tête “ Kawasaki Dockyard Company, Ltd”, adressée à [Léonce Bénédite] “M. Leone Benedicte, Director, Musee Rodin, Paris”. Une facture manuscrite, en-tête imprimé de la Galerie Durand Ruel de New-York, “Paris, le 27 octobre 1921”, concernant l’achat de 13 oeuvres d’art le 7 juillet 1921. Riche armateur, homme d'affaires japonais amateur d'art, fils d’un premier ministre de l’ère Meiji, Matsukata Kōjirō se constitua, entre 1916 et 1927 lors de ses voyages d’affaires en Europe, une fabuleuse collection d’art français avec pour ambition de créer un musée consacré à l'art occidental dans son pays. La crise financière et la guerre vinrent ruiner son projet. Conservée à Londres et à Paris durant l’entre-deux guerres, sa collection londonienne disparut dans un incendie en 1939, tandis que la partie parisienne fut mise sous séquestre en 1944, considérée comme un bien appartenant à l'ennemi. Matsukata Kōjirō meurt le 24 juin 1950 sans avoir pu revoir sa collection. Elle ne fut restituée au japon qu’en 1953 à la suite de longues tractations menées par ses enfants qui reprennent le projet de bâtir un musée d’art. Le Musée national de l'Art occidental imaginé par Matsukata Kōjirō, bâti par Le Corbusier, fut finalement inauguré à Tokyo le 10 juin 1959.