Lot 505:
2 500 3 000

Autograph letter. S [aint] P [ersbourg.], Friday February 16/28, 1868, at 3 ó h in the afternoon. 3 pp. ó in-8, letter N...

Autograph letter. S [aint] P [ersbourg.], Friday February 16/28, 1868, at 3 ó h in the afternoon. 3 pp. ó in-8, letter No. 44. In French. Passionate letter of the Tsar for his dear Katia, at the beginning of Lent. Рукописное письмо к возлюбленной царя Кате Долгорукой. Санкт – Петербург, пятница 16/28 февраля 1868 г. В 15 :30 по полудню. 3 стр., ½ in-8, письмо № 44. На французском. (…) Нет ни минуты свободного времени, но это не мешает мне думать о тебе, даже больше, чем когда – либо. Мой ангел, моя жизнь. Ах ! Как я молился сегодня за нас во время службы, после которой должен был отправиться на похороны старого товарища по службе (…) а дальше в крепость. (…)Lettre autographe. S[aint] P[étersbourg.], Vendredi 16/28 Février 1868, à 3 ½ h. après-midi. 3 pp. ½ in-8, lettre N° 44. En français. Lettre passionnée du Tsar pour sa chère Katia, au début du Carême. (…) Je n’ai plus eu un instant de libre, ce qui n’a pas empêché mes pensées d’être plus que jamais avec toi, mon Ange, ma vie. Oh ! que j’ai prié pour nous pendant la messe, après quoi j’ai du aller à l’enterrement, de mon ancien camarade de service (…) et puis à la forteresse. Nos rencontres à la promenade et nos causeries m’ont fait du bien. La seule chose qui me dérange, c’est l’individu qui nous a vu car je crains de nouveaux désagréments pour toi (…). Il voudrait passer quelques heures avec elle avant d’aller à confesse ; J’aurais été heureux de pouvoir même me confesser en ta présence, car tu es ma conscience et je n’ai depuis longtemps rien de caché pour toi et je l’aurai fait même avec jouissance, car tu sais que c’est mon plus grand bonheur d’être complètement transparent devant toi (…). Après t’avoir quitté j’ai exprès passé par la place du Palais des ingénieurs et j’ai vu que le troitoir n’y est nettoyé que d’un seul côté. C’est donc là que j’espère te revoir demain à 2 ½ h. et puis le soir à 6h. dans notre cher nid. Tu vois que même en me préparant pour la confesse, toutes mes pensées sont à toi, car toute ma vie est en toi. (…). Alexandre reprend sa lettre à 4h au moment d’aller à confesse ; (…) En lisant tes chères paroles, je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer comme un enfant. C’est Dieu qui m’en envoyé en toi un Ange (…). Quant à te pardonner, tu sais que je n’ai rien sur le cœur contre toi (…) C’est bien à moi à te demander pardon à genoux pour tous les désagréments que tu as à supporter grâce à moi. C’est ce soir à 9 ½ h. que je confesserai et tu prieras, n’est-ce pas, pour l’être qui t’appartient corps et âme (…). твоя на всегда.
Non perdere le ultime notizie sulle nostre iniziative e le nostre aste
|
© 2017-2022 Hermitage Fine Art
CONTATTI
Hermitage Fine Art

TELEFONO +377 9 777 39 80

E-MAIL info@hermitagefineart.com

UFFICIO Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco