Rare Books, Manuscripts & Autographs

VENTES PRIVÉES
et autres services

Hermitage Fine Art propose des ventes privées aux clients qui souhaitent acheter et vendre des œuvres d'art en dehors des ventes aux enchères publiques. Nous avons accès à une variété d'importantes collections privées dans le monde entier dans les domaines spécialisés tels que les Beaux-Arts, l'art russe, les bijoux, les objets de design et plus encore.


Si vous souhaitez acheter, notre équipe sera en mesure de trouver ce qui correspond à vos attentes, en effectuant des recherches et en demandant une expertise en votre nom. Nous pouvons également vendre votre collection en toute discrétion à des prix convenus d'un commun accord entre les deux parties.

Autres services
En outre, nous sommes en mesure de vous mettre en contact direct avec des restaurateurs d'art, de vous aider à organiser les meilleurs plans d'expédition et de faire appel à la vérification des meilleurs experts en votre nom.
Pour de plus amples informations, veuillez nous contacter directement par téléphone ou email.

Œuvres disponibles pour

achat immédiat

MIRZA RIZA KHAN ARFA OD-DOVLA (Mirza RZA Khan Tabrizi; 1846-1937), PERSONAL ARCHIVE
MIRZA RIZA KHAN ARFA OD-DOVLA (Mirza RZA Khan Tabrizi; 1846-1937), PERSONAL ARCHIVE
More than 30 rare documents, letters, original photographs, business cards, books and various documents of the Iranian politician’s family. Mirza Riza Khan Arfa od Dovla (1846-1937) was a prominent Iranian statesman and political figure, writer. He was a member of the High Society of the Principality of Monaco. He was Persian envoy to Russian and Ottoman Empires. His diplomatic career began in Tiflis, where he worked at the Iranian Consulate in the Caucasus. In 1899 he took an active part in the Hague Peace Conference. In 1904 and in 1933-1937 he was nominated 5 times for the Nobel Peace Prize.
MARLENE DIETRICH (1901-1992) EDDY MAROUANI (1921-2002) Importante collection de lettres autographes, documents et photographies (1ère partie)
MARLENE DIETRICH (1901-1992) EDDY MAROUANI (1921-2002) Importante collection de lettres autographes, documents et photographies (1ère partie)
Collection comprenant, entre autre, une partie importante des archives Marlène Dietrich & Eddy Marouani (son impresario) avec plus d’une soixantaine de lettres / messages originaux pour la plupart autographes et signés par Marlène, plusieurs photos de Marlène Dietrich dont une signée, et plus d’une centaine de documents, originaux et copies, dont le contrat original avec l’Olympia à Paris (pour son Tour de chant qui débutera le 26 avril 1962) signé par Marlène le 9 janvier 1962, le catalogue, avec notes de Marlène, de la vente aux enchères “Bijoux et créations d’artistes”, du 25 novembre 1990 à Paris de la Collection bijoux de scène de Marlène Dietrich.
[LÉOPOLDINE D’AUTRICHE, IMPÉRATRICE DU BRÉSIL] MARIA-LEOPOLDINA D’AUTRICHE (1797- 1826) Lettre autographe signée, de Léopoldine, première impératrice consort du Brésil, à l’empereur Ferdinand d’Autriche.
[LÉOPOLDINE D’AUTRICHE, IMPÉRATRICE DU BRÉSIL] MARIA-LEOPOLDINA D’AUTRICHE (1797- 1826) Lettre autographe signée, de Léopoldine, première impératrice consort du Brésil, à l’empereur Ferdinand d’Autriche.
(Maria Leopoldine Josepha Caroline Franziska Ferdinanda von Habsburg-Lothringen ) Livourne, le 10 août 1817. 1 p. En l’absence de Dom Pedro, son mari, elle a déclaré l’indépendance du Brésil vis-à-vis du Portugal, elle est aujourd’hui une idole très vénérée du Brésil. Son soutien décisif à la cause de l’indépendance du Brésil lui a valu le surnom de “Paladina da Independência”. “Dans 12 heures, je monterai à bord du navire”. Immédiatement après avoir mis le pied sur le navire brésilien, elle est devenue une ressortissante brésilienne et elle a cessé d’être une citoyenne autrichienne. Leopoldina ne revit plus jamais sa famille ni aucun endroit d’Europe. Les lettres inédites de Leopoldina sont rares. Provenance : Archives privées de l’empereur Ferdinand d’Autriche. Private Collection
KLEMENS WENZEL VON METTERNICH (1773-1859) (Klemens Wenzel, comte puis deuxième prince de Metternich-Winneburg-Beilstein) Lettre autographe signée “M.”
KLEMENS WENZEL VON METTERNICH (1773-1859) (Klemens Wenzel, comte puis deuxième prince de Metternich-Winneburg-Beilstein) Lettre autographe signée “M.”
Eaux Eaux de Lucques, 8 août 1817. 4 p. folio. En français. Intéressante lettre à V.E. (Baron Bartenstein), au sujet de la vente de la principauté semi-souveraine d’Ochsenhausen à Wirtenberg (à cette époque, la viande de bœuf la plus goûteuse vendue à Paris provenait d’Ochsenhausen). O. étant la propriété du père très endetté de Metternich dont la fortune était administrée par ledit Bartenstein. Est également mentionné le loyer de la Cour de Naples au père de Metternich. Les sources de Lucques étaient plus fortes que celles de Carlsbad (Bohème). Metternich se dit heureux d’être éloigné de tous les diplomates. “Je compte me rendre après-demain à Livourne, où j’effectuerai le 12 la remise de M. l’archiduchesse.” (Comprendre l’archiduchesse Léopoldine, future impératrice du Brésil). “Son départ dépend de la faveur du vent, et ma responsabilité ne porte pas sur eux...”. (Metternich aimait utiliser un langage poétique) La lettre est présentée suivant un modèle bureaucratique, en deux colonnes. Note autographe dans la première colonne, au début du courrier : “Répondu le 21 aout 1817”. Provient des archives du baron Bartenstein, dont une partie est aujourd’hui conservées par le département des manuscrits de la Bibliothèque nationale d’Autriche.
RUDOLF PRINCE HÉRITIER D'AUTRICHE (1858-1889) Envoi autographe de l'Archiduc Rudolf, prince héritier d'Autriche, à son bureau militaire.
RUDOLF PRINCE HÉRITIER D'AUTRICHE (1858-1889) Envoi autographe de l'Archiduc Rudolf, prince héritier d'Autriche, à son bureau militaire.
1p. En allemand. "Ich bitte gleich abzusagen. Ich komme um 11 Uhr in die Kanzlei. Rudolf Fm (Feldmarshall)." "Je vous demande d'annuler tout de suite. Je viendrai au bureau à 11 heures. Rudolf Fm (Field Marshal)." Rudolf Franz Karl Joseph von Habsburg-Lothringen (Rudolf Erzherzog und Kronprinz von Österreich) Troisième des quatre enfants et le seul fils de l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche et d'Élisabeth de Wittelsbach (impératrice "Sissi"), héritier du trône austro-hongrois dont les idées réformistes et libérales sont étouffées par son père conservateur et qui finit par se suicider. L'archiduc Rodolphe est retrouvé mort le 30 janvier 1889 avec son amante Mary Vetsera dans le pavillon de chasse de Mayerling. Les détails de cet acte sont encore partiellement obscurs à ce jour.
Ne ratez pas les dernières nouvelles sur nos initiatives et nos ventes aux enchères.
|
© 2017-2022 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

APPELEZ-NOUS +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

BUREAU Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco