Lot 913:

ROBERT EDWARD LEE (1807-1870) Endossement autographe, lettre autographe signés

5 000 5 500
Endossement autographe signé "R.E. Lee Genl", "Headquarters", 27 septembre 1863. [STUART, James E. B. (1833-1864) Endossement autographe signé "J.E.B. Stuart Major Genl.", "Hd Qrs Cav Corps" 25 Septembre 1863, tous deux réalisés au verso de JONES, William E. "Grumble" (1824-1864). Lettre autographe signée "W. E. Jones Brig Genl" au Général R. H. Chilton, Assistant Adjutant General de l'Armée de Virginie du Nord, Orange C[ourt]. H[ouse], 24 septembre 1863. 1p. 25,7 x 20,5 cm Légèrement terni aux plis horizontaux avec de petites déchirures marginales n'affectant pas le texte. Lee passe outre les objections de J.E.B. Stuart pour autoriser William E. Grumble Jones à rentrer chez lui pendant son arrestation en attendant sa cour martiale. Jones demande respectueusement à l'assistant de l'adjudant général "que les limites de mon arrestation puissent être étendues à l'Etat de Virginie. Comme les procédures de la Cour dans mon cas doivent être examinées par le Secrétaire à la Guerre, il faudra probablement attendre quelques semaines avant de connaître le résultat. Bien que je ne puisse être d'aucune utilité ici, je serais heureux de m'occuper de mes affaires privées à la maison. En utilisant le télégraphe et le chemin de fer, je peux retourner à mon commandement dans les quarante-huit heures, après quoi ma présence pourrait être requise". Au verso, Stuart, qui avait ordonné l'arrestation de Jones pour l'avoir insulté (à la suite d'une querelle qui couvait depuis longtemps), transmet la demande en recommandant qu'elle ne soit pas accordée : "Un officier en état d'arrestation ne devrait, à mon avis, bénéficier d'aucune indulgence de la nature d'une autorisation d'absence comme le serait l'écriture." Mais Lee passe outre Stuart, admettant que si les remarques de Stuart "sont correctes, mais dans ce cas, je pense qu'il est avantageux d'accorder la demande." L'aide de Stuart, H. B. McClellan écrit le jour suivant, étendant les "limites de son arrestation" aux limites du comté de Washington, en Virginie. Bien que Jones soit finalement reconnu coupable, Lee intervient à nouveau et transfère Jones dans le département de Trans-Allegheny en Virginie occidentale. Il sera tué l'année suivante lors de la bataille de Piedmont en juin 1864. Robert Edward Lee - Militaire américain, commandant des armées confédérées durant la guerre de Sécession.
Ne ratez pas les dernières nouvelles sur nos initiatives et nos ventes aux enchères.
|
© 2017-2022 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

APPELEZ-NOUS +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

BUREAU Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco