Lot 591:
STEFAN ZWEIG (1881-1942) Lettre autographe signée à Karl Klammer
Sans lieu ni date. Berlin, 10.4.1902. Feuille cartonnée, restaurée le long du pli horizontal et avec des traces de ruban adhésif. A la fin une note au crayon, vraisemblablement de Karl Klammer «Envoyé copie au Dr. Grimm». Enveloppe conservée avec timbre et cachet postal. Au dos de l’enveloppe, Klammer a noté cinq titres de poèmes au crayon. 8°. 2 pages. En allemand. Belle lettre de jeunesse adressée à l’officier, poète et traducteur Karl Klammer (1879-1959), alors à l’académie militaire de Wiener-Neustadt. Zweig passe le semestre d’été 1902 à l’université de Berlin et y écrit sa première contribution pour le feuilleton de la «Neue Freie Presse» viennoise, dont il fera partie jusqu’en 1938. […] Merci beaucoup pour vos traductions, qui me montrent que Dehmel n’a pas trop parlé malgré ses louanges excessives. Je vous mettrai probablement à côté de Schaukal le plus au premier plan et je suis heureux si votre succès soutient le mien. Ce qui suit devrait cependant vous prouver que je suis sincère dans mes remerciements. Vous m’avez écrit au sujet de l’»auteur» et Kiki m’a également parlé une fois de vos vers, qu’il aimerait publier. Personnellement, je vous le déconseille fortement, car je serais gêné de savoir que votre livre - et je ne doute pas qu’il sera bon - tombera entre les mains de personnes qui ne lui apportent rien, si ce n’est le paiement des frais d’impression et peut-être même plus. Vous n’en savez probablement pas beaucoup sur les conditions de publication de la «Neue Lyrik», j’en sais plus qu’assez, bien que je n’aie jamais eu à m’en occuper personnellement. Avant de terminer, je vous ferai savoir ce que j’ai retenu - ce sera probablement la plus grande partie - et vous enverrai éventuellement des suggestions d’amélioration. […] En 1899, Dehmel aide le jeune Klammer, qui poursuivra une carrière militaire jusqu’en 1919, à être publié dans le «Pan» de Berlin et le «Wiener Rundschau». Sa traduction de Villon de 1907, dont Brecht avait tiré sans autorisation de longs passages pour son «Opéra de quat’sous», est devenue particulièrement célèbre ; Klammer a reçu 2 pour mille des gains à cause de cela. Grâce à l’énorme succès de l’opéra, il a pu acheter un bar à vin à Grinzing avec les recettes. “[…] Besten Dank für Ihre Übersetzungen, die mir zeigen, dass Dehmel trotz seines übermässigen Lobes nicht zuviel gesprochen hat. Ich werde wohl Sie neben Schaukal am meisten in den Vordergrund stellen und freue mich, wenn Ihr Erfolg den meinen unterstützen wird. Dass ich es mit meinem Dank aber aufrichtig meine, soll Ihnen das folgende beweisen. Sie schrieben mir vom ‚Autor‘ und auch Kiki hat mir einmal von Ihren Versen gesprochen, die er gerne in Verlag nehmen möchte. Ich persönlich rathe Ihnen dringend ab, weil es mir peinlich zu wissen wäre, dass Ihr Buch – und dass es ein gutes wird bezweifle ich nicht – Leuten in die Hände kommt, die nichts anderes dafür thun, als dass sie sich die Druckkosten zahlen lassen und vielleicht noch mehr. Sie werden wahrscheinlich über Verlagsbedingungen der ‚Neuen Lyrik‘ nicht viel wissen, ich weiss mehr als genug, obwohl ich persönlich nie damit zu thun hatte. Ich gebe Ihnen vor Abschluss noch einmal Nachricht, was ich nehme – es wird wohl das meiste sein – und sende Ihnen eventuell Verbesserungsvorschläge […]”
Ne ratez pas les dernières nouvelles sur nos initiatives et nos ventes aux enchères.
|
© 2017-2021 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

APPELEZ-NOUS +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

BUREAU Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco