Lot 556:
PABLO PICASSO (1881-1973) Enveloppe autographe à Mme Inès SASSIER.
Enveloppe autographe à Mme Inès SASSIER, avec note au dos. Avec timbres et cachets postaux [Cannes 9 mai 1957] 15 x 22 cm Renforcée de carton, quelques petites fentes. “Madame Inès Sassier 7 Rue des Grands Augustins PARIS – 6e At”. Note au dos : “Envoi PICASSO – Cannes A.M.”, souligne de 3 traits de couleur. Provenance : Vente Pablo Picasso, collection Inès & Gérard Sassier (22 octobre 2007, n° 292). Inès Sassier, jeune femme d’origine italienne, fut engagée au service de Picasso en 1937 comme femme de chambre. C’est vers 1936, lors de son séjour à Mougins avec Picasso, Man Ray et Paul Eluard, que Dora Maar rencontra deux charmantes jeunes filles d’origine italienne qui travaillaient à l’Hôtel Vaste Horizon. Elle les engagea comme femme de chambre et cuisinière. Picasso accepta d’autant plus aisément son initiative que l’aînée des deux sœurs, Inès, qui faisait aussi la cueillette du jasmin, était fort belle. Paul Eluard ne resta pas non plus insensible au charme de la jeune italienne et lui dédia quelques lignes dans l’un de ses Poèmes (A Pablo Picasso. 1936). Inès Sassier prendra petit à petit une place grandissante dans la vie du peintre, Picasso éprouvant une totale confiance et une grande affection pour Inés. Lui montrant ses toiles, sollicitant ses conseils, que parfois il suivait. Elle posera souvent comme modèle. Apres son mariage en 1940, Inés s’installa à partir de 1942, avec son mari, Gustave Sassier, dans un appartement sous l’atelier du peintre au Grands Augustins à Paris. Son fils, Gérard naitra en 1946. Le jeune ménage restera à la disposition constante de l’artiste. Lorsque Picasso s’installa définitivement dans le Midi en 1955, à La Californie, puis à Notre-Dame-de-Vie à Mougins en 1961, Inès gardait l’atelier des Grands Augustins et descendait dans le Midi aux vacances scolaires, emmenant les enfants de Françoise Gilot, Claude et Paloma, voir leur père. Elle connaissait parfaitement l’œuvre de Picasso qui, en retour, lui accordait toute son amitié. Elle fut aussi le témoin de toutes ses aventures amoureuses. Quand le peintre fut expulsé de la rue des Grands Augustins en 1967, c’est Inès qui s’occupa de tout répertorier en vue du déménagement. Inès restera auprès de Picasso, à son service, jusqu’en 1970.
Ne ratez pas les dernières nouvelles sur nos initiatives et nos ventes aux enchères.
|
© 2017-2021 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

APPELEZ-NOUS +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

BUREAU Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco