Lot 557:
VICTOR PROUVÉ (1858-1943) Correspondance de 7 lettres.
Correspondance de 7 lettres (3 autographes signées et 3 autographes incomplètes de la fi n), dont 6 sont illustrées, adressées au peintre et décorateur nancéen Camille Martin. 1893-1894. Coffret dit “La Parure”, célèbre objet actuellement conservé au Musée de l'École de Nancy, orné de sculptures en bronze, cuivre émaillé et de cuir mosaïqué pyrogravé : “La femme au coffret s'avance. J'aurais fini cette semaine, je pense... Il fallait revoir entièrement la boîte... tout bien réfléchi, ce ne sera pas très chic que la femme se lève avec le couvercle... donc j'ai décidé qu'on l'ouvrirait par derrière et ainsi [dessin]... Je l'allonge d'environ dix centimètres... Je t'envoie un calque (hausser les pieds aussi) afin que tu réserves bien la place de tes cuivres bouquets de bluets... car la partie mobile en épouse la forme... Sur [la] draperie rangée en plis symétriques... on figurera les choses de l'eau, d'un côté la mer... avec coreaux, coquillages, algues, étoiles-de-mer... de l'autre les eaux calmes... Au bord, iris... roseaux... et sur la surface, nénufars... etc, etc.” (8 janvier 1894). Célébration de l'alliance franco-russe à la mi-octobre 1893 : “Je t'envoie le dessin de la bonne femme... pas de Louis XV... Ce que j'ai fait n'est pas très très très ?... mais enfin. Pour les Russes ça ira... puis on n'a pas le temps...” (3 octobre 1893). Concours pour la décoration de la salle à manger de l'Hôtel de ville de Paris (son dessin ne serait pas retenu) : “J'arrive de l'hôtel de ville, où Mr Armand Renaud, inspecteur des Beaux Arts... m'a communiqué les observations faites par la commission... Les deux voiles de ton bateau ont semblé un peu égales et froides... puis dans le plat de dessous, ils pensent qu'une note colorée serait utile... l'ensemble leur paraissant un peu gris... c'est à voir... Pour le mien, ils trouvent la bonne femme un peu (pétroleuse) et pas assez (nôôôble). On leur arrangera ça...” (12 décembre 1893). Victor Prouvé décrit également la technique du champlevé, et évoque certaines des reliures qu'il a conçues en collaboration avec Camille Martin, et avec René Wiener dont il est mécontent (“la plus énorme crapule que j'ai jamais rencontrée”). 12 dessins originaux, à la plume à l'encre de Chine, dont 3 complétés au lavis : 8 dessins du coffret “La Parure” (5 vues d'ensemble et 3 détails), une reliure ornée de motifs végétaux dont des iris, avec légendes (« tu pourras faire un vol d'oies sauvages »), une peau de cuir avec représentation de sa teinture, un croquis représentant la manière de champlever à l'échoppe, et un autre du mouvement à effectuer pour aiguiser l'échoppe. Chef de l'École de Nancy après Gallé, Victor Prouvé manifesta son talent d'artiste dans toutes les techniques : peinture, gravure, sculpture, décoration, et participa largement au renouveau des arts décoratifs en France.
Ne ratez pas les dernières nouvelles sur nos initiatives et nos ventes aux enchères.
|
© 2017-2021 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

APPELEZ-NOUS +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

BUREAU Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco