Lot 963:

STAN LAUREL (1890-1965) OLIVER HARDY (1892-1957 Laurel et Hardy sur scène à Paris en 1947. Ensemble de photos et documents (lettres, contrats, coupure de presse), de leur seule et unique apparition en France en 1947, au Cabaret le “Lido” à Paris.

3 000 3 500
Livre-album photos, relié, dans lequel sont présentées les nombreuses photographies de leur passage au Lido, . Contrat daté 1947, dactylographié, en-tête “Fosters’s Agency - London” entre Pierre-Louis Guérin et ”Laurel &Hardy features Prods“ signé ”P. Louis Guérin“ et ”Feature Productions“. En anglais. . Contrat de travail au nom de Laurel Stanley, émis par le Ministère du Travail et de la Sécurité sociale de Paris. En français. . Contrat de travail au nom de Hardy Oliver Norwell, émis par le Ministère du Travail et de la Sécurité sociale de Paris. En français. . Lettre dactylographiée adressée à Monsieur Pierre Louis Guerin par l’Office des changes, Paris, le 24 sept 1947, donnant l’accord de transfert aux Etats Unis, par les deux artistes, de 50% de leur cachet net. En français. . Lettre dactylographiée, sur papier à en-tête “Croix Rouge Française”, Paris, le 20 octobre 1947, adressée à Monsieur Guérin, signée C. Rouard Watine, Chef du Service de la Propagande. En français. L’informant de l’organisation d’une grande manifestation de bienfaisance sous le patronage de “Paris Presse”, au Vélodrome d’Hiver le 10 novembre, et lui demandant l’autorisation d’y présenter “les deux célèbres artistes Laurel et Hardy” . Lettre manuscrite, sur papier à en-tête “Ministère de l’Intérieur - Direction Générale de la Sureté Publique”, Paris le 28/10 1947, signée “Laurenti”, commissaire spécial, avec cachet à l’encre du Ministère. En français. Demandant “à toute Autorité Civile et Police de laisser circuler librement en Gare, Monsieur Guérin, directeur général du Lido, et les personnes qui l’accompagnent. Se rend à l’arrivée du Nord Express pour y accueillir MM. Laurel et Hardy.”  . Lettre dactylographiée sur papier avion à en-tête “Laurel and Hardy - Feature Productions - Los Angeles California”, adressée à Pierre Louis Guèrin, datée du 13 novembre 1947, en anglais, signatures manuscrites “Stan Laurel”, “Oliver Hardy”, annonçant “avec regret” qu’ils souhaitent annuler les représentations prévues après le 21 novembre 1947. Ils ne peuvent en effet, pas offrir le meilleur d’eux-mêmes dans cet environnement et ne veulent pas apparaître à leur désavantage ayant une réputation mondiale à préserver. Ils le remercient du merveilleux accueil reçu et de leur séjour agréable et réussi. "... Nous apprécions profondément tout ce que vous avez fait pour rendre notre séjour agréable et réussi… Ce fut un honneur de nous produire au magnifique Lido, et de recevoir un accueil aussi merveilleux de la part de toutes les personnes concernées. J'espère que vous comprenez bien notre point de vue sur la situation. ...." . Contrat dactylographié sur papier avion à en-tête “Laurel and Hardy - Feature Productions - Los Angeles California”, établi entre Monsieur Pierre Louis Guèrin et Laurel and Hardy - Feature Productions, en anglais, signatures manuscrites ”P. Louis Guérin“ et “Stan Laurel”, en anglais, concernant les représentations prévues au Lido les 5, 6 et 7 décembre 1947. . Enveloppe de l’envoi recommandé par avion de la lettre, avec le logo représentant le duo, adressée à Monsieur Pierre Louis Guerin, timbres et cachets postaux 14.11.1947. . Coupure de presse du mercredi 26 mars 1947, illustrée d’une photo, annonçant leur prochaine arrivée à Paris. “ILS FERONT RIRE LES PARISIENS. Laurel et Hardy qui passent en ce moment en vedette dans un grand music-hall de Londres, seront bientôt à Paris. Les voici, ici, photographiés en compagnie de M. Pierre Louis Guérin, directeur général du “Lido” où se produiront les deux célèbres comiques.” Stan Laurel et Oliver Hardy ont joué ensemble dans plus de cent films en vingt-cinq ans de carrière. Leurs courts métrages, jusqu’en 1935, restent inégalés. Ils ont également à leur actif plusieurs longs métrages, dont "Têtes de pioche" (1938). Le Lido devient un cabaret, en 1946, sous l'impulsion des frères Joseph et Louis Clerico qui engagent Pierre-Louis Guérin comme Directeur. Le cabaret est transformé, luxueusement décoré et plein d'idées nouvelles. Chaque revue est d'autant plus un succès que les attractions sont de grande qualité. Les frères Clerico créent la formule du dîner spectacle qui sera copiée dans le monde entier. Témoins de la notoriété du cabaret, Laurel et Hardy choisissent le Lido comme scène de leur seule et unique apparition en France en 1947. Ils se produisent, entre autres, dans leur sketch ”Permis de conduire“.
Ne ratez pas les dernières nouvelles sur nos initiatives et nos ventes aux enchères.
|
© 2017-2022 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

APPELEZ-NOUS +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

BUREAU Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco