Lot 707:

7 Autograph letters signed to Charles Knight. Devonshire Terrace, Broadstairs-Kent, Tavistock House, Camdens Crescent Do...

5 000 7 000
7 Autograph letters signed to Charles Knight. Devonshire Terrace, Broadstairs-Kent, Tavistock House, Camdens Crescent Dover, Office of "Household Words," 1850-1852. 13 pp. ½ in-12; marked off letters. Correspondence to Charles Knight (1791-1873), journalist and publisher who was particularly interested in the education of the working classes. Charles DICKENS. 1812-1870. Ecrivain anglais. 7 Lettres aut. signées de Charles Knight. Devonshire Terrace, Broadstairs-Kent, Tavistock-House, Camdens Crescent Dover, Office of « Household Words », 1850-1852. 13 pp. ½ in-12 ; lettres emargées. Correspondance à Charles Knight (1791-1873), journaliste et éditeur qui s’était intéressé tout particulièrement à l’éducation des classes ouvrières. Il aida Dickens pour son livre Household Words et fit plusieurs tournées avec l’écrivain et la compagnie amateur de théâtre The Guild auquel il se joignit entre 1850 et 1851. 8 février 1850 : Remerciement de Dickens pour l’avoir cité , Let me thank you in the heartiest manner for your most kind and gratifying mention of me in your able pamphlet. It gives me great pleasure (…). Dickens est du même avis que Knight concernant une nouvelle taxe qu’il juge excessive ; il espère néanmoins que cet impôt aidera les pauvres qui « ne peuvent lire sans lumière (…) » [They cannot read without light. They cannot have an average chance of life and health without it (…). I se plaint auprès de son ami qu’ils ne se voient pas assez et qu’il organisera une nouvelle pièce ; I never see you and begin to think we must have another play – say in Cornwall – expressly to bring us together (…). 27 juillet 1851 : longue lettre à propos d’une série de textes qui paraissaient dans le journal de Dickens, Household Words, qui s’intitullaient « Shadow » ; Dickens annonce qu’il a envoyé les textes à l’imprimeur et que Wills lui enverra une épreuve ; il semble prendre son rôle d’éditeur très au sérieux, en corrigeant des fautes d’accord et d’autres incorrections de syntaxe, expliquant quelques règles d’écriture. Il termine en invitant son ami à la campagne parmi les champs de maïs ; Come ! They are beginning to cut the corn. You will never see the country so pretty (…). Juin 1852 : Remerciements pour sa nouvelle « Shadow » terminée ». et à propos d’un pièce de Shakespeare qu’il affectionne ; (…) I dined with Charles Kemble, yesterday, to meet Emil Devrient, the german actor. He said (…) that Ophelia spoke the snaches of ballads in their german version of « Hamlet », becouse they didn’t know the airs. Dickens demande à Knight de lui faire parvenir cet air pour Ophelia ; Tom Taylor said that you had published the airs in your « Shakespeare » (…). Etc.
Do not miss the latest news on our initiatives and our auctions
|
© 2017-2022 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

CALL US +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

OFFICE Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco