Lot 674:
Wife of Prince Eugene. 2 L.A.S. to the Baron d'Arnay. Ismanig, Echstett, August-November 1826. 7 pp. in-4. Interesting c...
Wife of Prince Eugene. 2 L.A.S. to the Baron d'Arnay. Ismanig, Echstett, August-November 1826. 7 pp. in-4. Interesting correspondence after the death of Prince Eugene, on the management of the property of his children of which she is guardian, and various cases concerning the sale of estates in Martinique, as well as on the castle of Navarre. [BEAUHARNAIS]. Augusta-Amélie de BAVIERE. 1788-1851. Epouse du Prince Eugène. 2 L.A.S. au baron d’Arnay. Ismanig, Echstett, août-novembre 1826. 7 pp. in-4. Intéressante correspondance après la mort du prince Eugène, sur la gestion des biens de ses enfants dont elle est tutrice, et diverses affaires concernant la vente de domaines à la Martinique, ainsi que sur le château de Navarre, etc. Elle reproche à son chargé d’affaire d’avoir laissé entendre donner une commission au notaire ; Comme il était sous vous, j’aurais aimé que vous ussiez réglé à Paris tout ce qui regardait ses comptes, voyages (…). Il parait qu’il croyait recevoir 5 pour cent sur le prix de la vente de la Martinique, ce qui n’est point d’usage ici (…) et que je ne pourrais parfaire sans faire tort aux intérêts de mes enfants (…). Le bonheur de mes enfans est la seule chose qui a encore de l’intérêt pour moi (…). J’ai eu de cruels malheurs ! mon bonheur est dans la tombe ; mais je suis une bien heureuse Mère (…). Son séjour à la campagne lui fait du bien, entouré d’un petit cercle intime et fait mention de la princesse Charlotte de ROHAN ; sur sa fille Eugènie et son nouveau mari, sur Auguste, les cadeaux qu’elle prépare pour Noël ; Je suis mère et tutrice et rien au monde ne saurait me faire écarter de mes devoirs que j’ai toujours remplis avec une scrupuleuse exactitude. Le Prince le savait, et c’est pour cela qu’il a mis les intérêts de mes enfans entre mes mains (…) Les insinuations, la flatterie, les calomnies ne me font point d’impression, je ne juge que d’après les actions et les résultats (…). Etc. Les propositions sur le domaine de Navarre lui paraissent bonnes mais elle est fâchée qu’il ait oublié le modèle des actes pour terminer cette affaire ; Vous savez comme on est difficultueux sur ce point en France (…). A propos de Gourgaud, elle est charmée qu’il se montre plus traitable et qu’il reconnait ses torts. Pourvu qu’il ne change pas, car il est comme un caméléon (…).
© 2017-2020 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

CALL US +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

OFFICE Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco