Lot 508:

Autograph letter. Krasnoe-Selo, Tuesday 9/21 July 1868, at 10 ó hrs. in the morning. 6 pp. in 8. Letter No. 170, in Fren...

2 500 3 000
Autograph letter. Krasnoe-Selo, Tuesday 9/21 July 1868, at 10 ó hrs. in the morning. 6 pp. in 8. Letter No. 170, in French, passage in Russian. Interesting letter from the Tsar evoking his schedule and discussing the place of Maria, sister of Katia. Рукописное письмо к возлюбленной. Красное Село. Вторник 9/21 июля 1868 г. В 10 :30 по полудню. 6 стр., in 8. Письмо № 170 на французском, пассаж на русском. Интересное письмо Царя, описывающее его пребывание в Красном Селе и Стрельне, а так же встречу с Марией (сестрой Кати). Lettre autographe. Krasnoe-Selo, Mardi 9/21 Juillet 1868, à 10 ½ h. du matin. 6 pp. in 8. Lettre n° 170, en français, passage en russe. Intéressante lettre du Tsar évoquant son emploi du temps et discutant de la place de Maria, sœur de Katia. Bonjour chère dysa [ma douce] de mon âme, je reviens à l’instant de l’exercisse de toute la cavalerie qui a commencé à 7 ½ h. et a très bien réussi. Je n’ai pas beaucoup, mais mieux dormi que les nuits précédentes et me suis réveillé plus amoureux que jamais de mon adorable petite femme. Il lui a envoyé un télégramme et lui recommande de ne pas lui envoyer de courrier à Berlin où il ne sera que de passage. Après un passage en russe, le texte reprend ; Hélas il faut que je te quitte pour me remettre à la fastidieuse besogne (…). Il devra aller ensuite à un baptême chez les Grabbe. Le Tsar reprend ensuite sa lettre à Zerskoe et détaille sa journée ; il est allé avec sa belle fille à Strelna par le chemin de fer ; fort jolie campagne occupée par les Grabbe pour y tenir sur les fonds de baptême un petit Michel nouveau né ; avant 3h. nous fûmes déjà de retour à Krasnoe, je me refesais un peu et à 4h. nous eûmes un dîner avec du monde à un joli chalet suisse qui avait appartenu à ma Mère, appelé Duderhoff, situé sur une montagne boisée, que tu auras sûrement remarqué, car c’est la seule qu’il y ait dans les environs à Petersbourg et on la voit de tous les côtés. De là je dus aller à 6h. à un tir au but (…). Suit un long passage en français et en russe où le tsar réconforte Katia, lui demandant de ne pas se décourager de leur situation. C’est le cri de nos cœurs qui s’échauffe de nous malgré nous et qui remplit nos prières. La lettre de notre bonne Marie [sœur de Katia] m’a de nouveau fait un plaisir véritable et je suis très touché du souvenir qu’elle me destine et surtout de ce qu’il soit pareil au tien, car cela me prouve une fois de plus qu’elle nous confond dans son affection et qu’elle comprend ce que nous sommes devenus l’un pour l’autre (…). Il aurait voulu que son sort fût assuré mais pas à la Cour (…) Le monde ne ferait que s’acharner encore plus et nous abimerait de ses cancans tous les trois (…). Hélas, il faut que je finisse pour ce soir, car il se fait tard et je me sens terriblement fatigué de ces 3 journées passée à Krasnoe, où je n’ai pu dormir tout au plus que 3 à 4 h. [passage en russe]. Je t’aime à la folie, ainsi et plus rien (…).твоя на всегда.
Do not miss the latest news on our initiatives and our auctions
|
© 2017-2022 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

CALL US +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

OFFICE Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco