Lot 712:
2 000 2 500

Autographed letter to...

She finished her toiletries before her departure to Saint Petersburg but wished to write him another note. (…) “I love you and can only breathe by your side, my unbelievable husband, my everything. (…) I adore being near you; you warm me up which feels so good and makes me forget everything, ‘doma’ “ Ekaterina Dolgorukova dite KATIA. 1847-1922. Amante du Tsar Alexandre II de Russie. Elle a terminé sa toilette avant son départ pour Saint-Pétersbourg mais souhaitais lui écrire encore. (…) Je t’aime et ne respire que par toi mon mari délirant, ma vie, mon tout. Aussi tu dois sentir combien ton cœur est rempli d’amour et de tendresse et qu’il ne cessera de remercier Dieu de nous avoir inspiré ce culte qui prend le dessus sur tout (…). Aussi, rien ne peut être comparé au bonheur de s’adorer comme nous et jouir du délire de n’appartenir que l’un à l’autre devant Dieu. Elle termine en russe et reprend sa lettre à minuit passé. (…) J’adore à marcher avec mon mari adoré et ensuite ce fut bon de se réchauffer et oublier tout « doma». J’ai joui comme une folle et en suis toute imprégnée. Tu es un être tellement délirant que cela n’a pas de nom. Aussi, je t’aime terriblement. Et ce fut bon de dîner ensemble et manger avec tant d’appétit. Notre soirée m’a aussi bien impressionné (…). Oh ! ce que j’aurais donné pour dormir avec toi sous notre bonne couverture (…). Mercredi 10/22 novembre (…) à 1h. après-midi. Elle s’est levée tard et viens de terminer sa toilette, pensant à Alexandre. (…) Je t’aime et veux que tu saches que je me sens toute imprégnée de toi et heureuse de t’adorer, et notre bonne journée d’hier me hante. Je ne puis pas oublier comme tu invitais mes sens et comme si je promenais par la chambre en couverture [passage en russe]. Je sens que cela déborde en moi plus que jamais et que nous vivons que par notre amour. J’ai bien senti que tu étais plus fou que jamais, et que tu aurais donné tout pour que je sois heureuse comme tu le voudrais (…). Elle l’invite à la rejoindre à 4h ½ et de ne pas tarder, car autrement je serai méchante (…) Je voudrais me réchauffer contre toi et nous endormir ensemble (…). Elle termine sa lettre en russe.
Ne ratez pas les dernières nouvelles sur nos initiatives et nos ventes aux enchères.
|
© 2017-2022 Hermitage Fine Art
CONTACT
Hermitage Fine Art

APPELEZ-NOUS +377 9 777 39 80

EMAIL info@hermitagefineart.com

BUREAU Le Park Palace, Avenue de la Costa, 98000, Monaco